Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par union pour Firminy

Souvenirs…souvenirs voeux-upf-15-01-09--11.jpg

En 2001, Dino Cinieri et son équipe d’Union pour Firminy, accèdent aux responsabilités.

En 2004, à mi-mandat

- Baisse des impôts locaux et particulièrement de la taxe d’habitation, mais aussi de la Taxe foncière : laisser aux appelous les moyens de consommer et d’investir

 

- Blocage des loyers HLM : soulager les plus modestes.

 

- Sécurité : action volontariste de Dino Cinieri, fort des ses compétences professionnelles : partenariat confiant avec la Police Nationale, numéro vert, programme de sécurisation des entrées et halls d’immeubles HLM, insertion par le sport, la formation professionnelle et l’emploi, augmentation des moyens des centres sociaux et des associations.

 

- Economie, emploi, commerces : Dino Cinieri, chargé de l’économie à St Etienne Métropole remplit nos zones industrielles et doit prévoir Pinay 2…Lancement du FISAC pour aider les commerçants, redynamisation du centre commercial de Fayol avec nouvelles enseignes et extension du Casino à Chazeau, une épicerie sociale et solidaire à Layat…

 

- Lancement de grands projets : Pôle multimodal (gare SNCF et son parvis, électrification), élargissement du pont du Mas, relance du chantier de l’église St PIERRE de Firminy-vert, prise à bras le corps du problème de l’amiante à la piscine, des étanchéités des toitures des gymnases, programme de réhabilitation des logements HLM avec vente aux locataires, chantier de réhabilitation de l’unité Le Corbusier préparé par nos prédécesseurs, lancement de nouveaux programme de logements en centre ville, réflexion sur l’avenir des quartiers de Layat, du Bas Mas, du Mas et de l’Echo qui débouchera sur la fermeture des abattoirs et sur le projet ANRU, études sur le percement du canal de l’Echapre contre les inondations…

 

- Démocratie : respect de toutes les sensibilités, respect de l’indépendance des associations, respect du conseil municipal avec un compte-rendu complet des débats ou chaque parole compte, créations des comités de quartier, outils d’animation et de connaissance des besoins de la population.

 

Souvenez-vous, il faisait bon vivre à Firminy (avec l’apparition des terrasses des cafés). On venait faire ses courses à Firminy, on cherchait à se loger à Firminy, on voulait s’implanter à Firminy. Notre cité rayonnait, dans la sécurité et la convivialité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article