Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par union pour Firminy

Je sais qu’Union Pour Firminy, qui rassemble des sensibilités qui vont de communistes déçus à la droite républicaine en passant par la gauche démocratique et le centre, refuse la querelle politicienne, mais il y a des limites. Monsieur Petit a pour habitude de proposer des vœux en fin de conseil. Je viens de découvrir dans le Monde des 13 et 14 mars 2011 l’information suivante : « Nguyen Van Ly, prêtre vietnamien retourne en prison. Prêtre catholique et dissident, Nguyen Van Ly, 64 ans, sorti de prison il y a un an pour raisons médicales, devrait être réincarcéré à l’issue de sa libération conditionnelle, la semaine prochaine, a annoncé le régime communiste d’Hanoï. Pendant son procès à Hué en 2007, il avait notamment été accusé d’être à l’origine du bloc 8406, un mouvement pour la démocratie, né le 8 avril 2006, appelant au multipartisme. Avant cette dernière condamnation à huit ans de prison pour propagande contre l’Etat, il avait déjà passé quatorze années derrière les barreaux ». Nous nous sentons solidaires de cet homme, comme nous sommes solidaires du Prix Nobel de la Paix, le chinois Liu Xiaobo, de l’avocat chinois aveugle Chen Guangcheng, de tous ceux qui essaient d’exprimer une opinion à Cuba, au Vietnam, en Chine, en Corée du Nord au risque de la prison et du tabassage. Nous sommes attentifs au fait que les élus communistes au Parlement Européen ont été les seuls avec Jean Luc Mélenchon à refuser d’applaudir un dissident cubain…Ce qui se passe à Firminy, gestion autoritaire, absence d’écoute, mépris, mensonges, violence, absence d’humanité ne peut que nous renforcer dans notre choix de travailler à écarter les extrêmes de droite comme de gauche.

Commenter cet article

BOURRAT MAURICE 08/04/2011 23:21


J'approuve cet article. Nous savons que les communiste se sont spécialisés dans les goulags. Uks se sont spécialisés dans le mensonge, le non respect de l'homme, de l'absurdité humaine. Du temps de
l'acteur humoristique Georges MARCHAIS nous pouvions rire ce qui n'est plus possible aujourd'hui. Toutes les mairies communistes quand elles sont virées il faut des années pour remetre la machine
en route