Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par union pour Firminy

flyer-dessin.jpgUnion pour Firminy : des élus et des personnes de sensibilités politiques diverses, engagés, à l’écoute et au service des Appelous et des Appelouses.

Nous voilà en campagne électorale au niveau national, le temps des promesses. La crise d’abord financière, touche aujourd’hui l’économie et  menace ce que nos concitoyens ont de plus précieux, leur emploi et leur pouvoir d’achat. La majorité municipale, à son aise s’exprime sur la politique nationale, internationale. Elle masque ainsi son incapacité à gérer notre commune pour répondre à vos difficultés  au quotidien.

Union pour Firminy a fait le choix de rassembler des personnes qui aiment leur ville et souhaitent travailler ensemble au service de l’intérêt général. Chacun garde ses opinions de droite, de gauche ou du centre et peut les exprimer librement. Démocratie et respect. Gérer sa commune en « bon père ou mère de famille », telle est notre volonté.

Le Maire se dit Communiste. Nous espérons que tous ceux qui l’accompagnent ne se reconnaissent pas dans le triste modèle de la Corée du Nord, de la Chine ou de Cuba. Le communisme réel a fait et continue de faire des millions de victimes. Nous revendiquons le droit de défendre notre République et ses valeurs de Liberté, Egalité et Fraternité.

Un grand bravo aux locataires de l’OPH pour leur mobilisation. Les élus d’Union pour Firminy ont agi à deux niveaux : aider les locataires à se faire entendre en mobilisant un avocat, intervenir au niveau du Préfet, du Gouvernement avec l’aide du Député.

Les résultats sont là : l’augmentation des loyers appliquée en 2011 était bien illégale. Les personnes qui quittent l’OPH pourront se faire rembourser. Pour les autres ils bénéficieront d’une pause dans les augmentations de loyers en 2012. C’était la condition pour un feu vert du gouvernement au plan de soutien à l’OPH.

Mais il faut poursuivre l’action pour le respect du bail pour la prise en charge par l’OPH des réparations locatives dues à la vétusté et à la malfaçon. Il faut rester attentif à la régularisation des charges. Le plan d’aide de la CGLLS et des collectivités doit permettre de soulager les locataires et le personnel de l’OPH et non pas les enfoncer !

Nous soutenons complètement l’action des gardiens d’immeubles de l’OPH. La majorité dite de gauche privatise les services, supprime la régie, fait payer le locataire, dégrade les conditions de travail du personnel, n’assure pas l’entretien des immeubles. Réagissons, ne nous laissons pas berner par les discours politiciens.

Intérêt général la réhabilitation du barrage des Plats à St Genest Malifaux

Certains sont surpris de notre position. Nous étions pour la réhabilitation avant 2008. Le député a su maintenir le financement important de l’Etat à travers l’Agence de Bassin, auquel s’ajoutent les subventions des Conseils Généraux de Loire et Haute Loire. Sécuriser la ressource en eau potable, garder la gestion publique de l’eau, retrouver le plaisir de la balade autour de ce splendide plan d’eau.

Budget 2012

Le Budget 2012 sera présenté à l’opposition en commission des finances le 20 mars prochain pour un vote en conseil municipal le lendemain ! Quel mépris pour la démocratie ! Le Maire, M Petit continue d’expliquer aux Appelous qu’il n’y a pas eu d’augmentation d’impôts locaux en 2011. Les taux votés par le conseil sont restés les mêmes, mais les valeurs locatives ont augmenté de 2 % et le Vice Président de Métropole, M Petit que ne connait pas le Maire M Petit a voté un nouvel impôt sur les ménages. Résultat : + 7 % en Taxe d’habitation et en Taxe Foncière.

La gestion du Budget de l’eau : en 2011 on découvre un supplément de  recette de 70 000€. Les Appelous auraient consommé plus d’eau. Après une augmentation folle de 20 % depuis le début de mandat, pas d’augmentation cette année alors que les travaux de réhabilitation du barrage des Plats augmentent le prix de l’eau vendue aux communes ! Quelle gestion !

Les élus d’Union pour Firminy : Evelyne Giuliani, André Reynard, Gisèle Roux, Saïd Belaïdi, Agnès Bringas, Philippe Sabot, Patrick Mado, Roger Yannacopoulos.

Commenter cet article