Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par union pour Firminy

Liste d’Union pour Firminy opposition municipale

Mise au point.

Depuis le 1er mars 2013 la campagne des Municipales 2014 est ouverte. Il va de soi que les moyens d’information municipale, payés par l’ensemble des contribuables appelous, ne doivent pas servir à mener campagne. Tous les Maires candidats à leur propre succession s’abstiennent d’utiliser le Bulletin Municipal pour promouvoir leur bilan de mandat. C’est pourquoi, après contact avec la Commission nationale de contrôle des comptes de campagne, nous avons refusé d’utiliser la tribune libre proposée par la Majorité sur son bilan de 60 mois, car ce bilan n’a pas à être pris en charge par le budget communal.

La Tribune libre de l’opposition se doit de dénoncer les mensonges d’un Maire aux abois qui se réfugie dans des promesses qui n’engagent que ceux qui y croient.

On avait promis emploi, blocage des loyers et des charges…Mensonges !

Suppressions d’emplois annoncées chez Aubert et Duval (74 postes), risque de fermeture d’Aperam Arcelor Mittal (plus de 70 postes), menaces sur l’emploi chez Britton (ex Autobar).

Augmentation des loyers, régularisation des charges avec des restes à payer en hausse ou des remboursements en baisse, surloyers, réparations au coût exorbitant pesant à tort sur les locataires, employés de l’OPH démoralisés, mais pour le Maire tout va bien ! Mensonges ! « On n’avait jamais vu ça à Firminy ». Parole d’anciens !

En achetant le gaz sur le marché dérégulé le Maire  se vante d’avoir baissé le coût du chauffage…Sauf que la facture a augmenté de plus de 17 %, voire plus.

On avait promis la défense du pouvoir d’achat…Mensonges !

Fin mars la Majorité a voté le montant attendu des impôts (Taxe d’habitation et Foncier bâti). Vous allez payer en moyenne 400 € par habitant (enfants compris) soit une augmentation par habitant de 42,5 % entre 2007 et 2013. Le maire annonce une baisse des impôts ! Mensonges !  Rendez-vous à l’automne !

Le projet du mandat selon le Maire :

un investissement démentiel dans le réseau de chauffage urbain :

au moins 13 millions d’euros au total,

qui suppose un emprunt de 6 millions d’euros s’ajoutant à

notre emprunt disponible de 5,4 Millions d’€ !

Si nous avons validé le renouvellement de la cogénération  (3,5 millions d’€) car la ville récupérait le produit de la vente d’électricité à EDF, si nous avons validé l’utilisation de la chaleur issue de la combustion du biogaz (gaz à effet serre) de la décharge ex Satrod, car l’investissement n’était pas à la charge de la ville, nous nous opposons vivement à l’installation d’une chaufferie bois en centre ville à proximité de l’Hôpital, des écoles maternelle et primaire (4,6 Millions d’€) et au passage du réseau de Haute pression (160 °C) en basse pression (100°C) (3,5 Millions d’€).

Nos arguments :

Nous sommes en zone sensible du Plan de Protection de l’Atmosphère. La pollution de l’air, particulièrement par les particules fines, réduit de deux ans l’espérance de vie en milieu urbain. Or la combustion de bois libère des particules fines chargées de métaux lourds, ce qui n’est pas le cas du gaz utilisé aujourd’hui. Le système de traitement des fumées choisi pour cette chaufferie bois (électro filtre) est moins cher mais sera inefficace. Que dire des 3 ou 4 camions par jour qui livreront le combustible en hiver ? En zone urbaine de pollution de l’air, priorité à la santé de notre population (enfants et séniors).

Non à l’exploitation industrielle de la forêt pour produire du combustible. La forêt a d’autres fonctions : biodiversité, poumon vert des villes, bois d’œuvre, fixation du carbone dans le bois mais aussi dans le sol. On sait dès aujourd’hui que la production locale de plaquettes forestières ne répondra pas à la demande dès 2013- 2014. Importation massive nécessaire ?

Une folie sur le plan financier pour le contribuable et/ou l’usager. Il n’y aura pas de baisse du coût du chauffage. Il faudra bien rembourser les emprunts donc solliciter le contribuable et l’usager.

Et le Maire annonce dans les quartiers et aux syndics de copropriété une baisse de 40 % du chauffage…Mensonges !

Les locaux de l’ADAPEI, rue Professeur Calmette, réquisitionnés par la Préfète, les hôtels envahis…Des demandeurs d’asile en forte augmentation qui refusent de rejoindre leur pays lorsqu’ils sont déboutés…Le Maire n’y peut rien…Mensonges !               

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article