Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par union pour Firminy

Firminy.com

 C’est la période des fêtes

Au moment ou nous rédigeons cette page, la Sainte Barbe et le Téléthon mobilisent les bénévoles dans la convivialité, le partage et la solidarité. Union pour Firminy et son Maire Dino Cinieri de 2001 à 2007 ont accompagné la renaissance du défilé de la Sainte Barbe et de la messe qui l’accompagne, sans parler de la fameuse « salade de pieds ». Théo Vial Massat en son temps, avait accompagné la renaissance de la Vogue des Noix et du Corso.

Ces évènements intenses témoignent de l’action d’un Maire, Dino Cinieri, simple et chaleureux, que Marc Petit et sa majorité s’emploient à calomnier ou à effacer de l’histoire officielle. Dans la communication sur le dossier UNESCO, Eugène Claudius Petit apparait de justesse, mais Dino, dont on connait le rôle dans l’achèvement de l’église St Pierre et le montage du dossier, a disparu : pas de Maire entre 2001 et 2008 !

A tel point que Marc Petit interdit de Corso Dino Cinieri, ancien Maire et Député. Si Théo Vial Massat avait souhaité participer, oui, c’était possible ! Dans la Majorité municipale certains estiment qu’il est impossible de défiler aux côtés de Dino…Quelle conception de la démocratie ? Il faudrait un corso de gauche et un corso de droite, une Sainte Barbe de gauche, une de droite, un téléthon de gauche, un téléthon de droite. Vous le savez, cela n’est pas notre conception de la vie municipale. Femmes et Hommes de gauche, du centre, de droite, nous nous mobilisons dans le respect des personnes au service de l’intérêt général.

Les temps sont difficiles et vous attendez bonne gestion et protection de vos élus.

Si la presque moitié des électeurs qui nous ont accordé leur confiance n’est pas étonnée du désordre, de l’insécurité, de l’agressivité envers le personnel municipal et la population regrettant le dynamisme, l’efficacité, l’humanisme de Dino et son équipe, nous sommes peinés pour ceux qui nous disent avoir voté pour Marc Petit et avoir cru à ses promesses.

Il mentait et continue à mentir.

Impôts : Dans sa campagne il prétendait que nous avions augmenté les impôts alors que nous étions revenus au taux de 1989 pour la taxe d’habitation (12,18%), soit moins 18 % ! Comparez ! Marc Petit renonce à augmenter les taux en 2010 mais  vote un nouvel impôt sur les ménages à Métropole pour 2011 ! Attendez-vous à une augmentation sévère en 2011 !

Tarif de l’eau : Marc Petit dénonçait l’augmentation du prix de l’eau. A peine élu c’est plus 15 % qu’il décide. La réhabilitation du barrage des Plats grâce à l’engagement de l’état obtenu par Dino Cinieri (50 % de subventions sur un peu moins de 6 millions d’euros), s’enlise, souffrant de l’opposition de la ville d’Unieux et de membres de la Majorité de Marc Petit. Il est plus que jamais nécessaire de dépasser ces oppositions en jouant la transparence.

Loyers HLM

Certains avaient compris que les loyers baisseraient, que les dettes seraient annulées. Les loyers ont augmenté deux fois en un an, et la demande de modération de l’état (augmentation inférieure à 1%) n’a pas été respectée en 2010. De plus la moindre réparation est à la charge du locataire, sans tenir compte de l’usure (ex : lavabo de plus de 40 ans fendu) et à des tarifs hors de portée de notre population. De plus, Marc Petit, administrateur de l’Office de l’Habitat dit qu’il n’y peut rien… !

Centre Sociaux

Union pour Firminy et Dino Cinieri avait comme priorité les écoles, les centres sociaux, les associations caritatives. Imaginez un moment que nous ayons baissé la subvention d’un centre social ? Marc Petit, lui ne se gêne pas pour priver le Centre social de Sous Paulat. Ce Centre social  a reçu 2000 euros de moins qu’en 2008, dernière année de notre mandat.

Démocratie dite participative

Une enveloppe ridicule lorsqu’on la compare au 10 millions d’euros d’investissement annoncés par le Maire en 2010, mais de plus des comités de quartier désavoués sur les choix retenus après le vote. Et on propose de même, aux écoles…mise en concurrence entre les écoles et transformez vous en techniciens du bâtiment.

Dans toutes les communes bien gérées, les élus débattent aujourd’hui des orientations budgétaires pour voter le budget 2011, soit fin décembre soit début janvier. A Firminy, nous voterons peut être le budget 2011 en avril 2011. Quant aux élus de l’opposition, il n’est pas utile de les associer…

Quel gâchis !

Nous adressons nos meilleurs vœux de bonnes fêtes de fin d’année, à l’ensemble des Appelous.

Evelyne Giuliani, André Reynard, Gisèle Roux, Saïd Belaïdi, Agnès Bringas, Philippe Sabot, Patrick Mado, Roger Yannacopoulos.

Commenter cet article