Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par union pour Firminy

Une modification du Plan local d’urbanisme qui prépare l’exploitation du crassier de Layat. crassier-Layat.jpg

Dans la discrétion La Maire se plie à la demande de la multinationale HARSCO et modifie le règlement de la zone classée Naturelle du crassier de Layat.

« Les affouillements et exhaussements de sol liés à des constructions, installations et ouvrages autorisés dans la zone à condition qu’ils soient limités à 1m, 50 de hauteur ou de profondeur ». Cette condition sera vérifiée à partir du terrain naturel »

Cette modification permettra l’exploitation complète du crassier. Une enquête publique va s’ouvrir.

Donnons notre avis, puisque le Maire qui parle de démocratie participative à longueur de journée ne nous donne pas la parole.

Rappelons notre opposition à l’exploitation du crassier de LAYAT : nous avons lancé une pétition qui remporte un succès considérable.

Nous nous appuyons sur les témoignages des utilisateurs des crassiers de Layat et de Dorian qui ont reçu depuis 1916 tous les déchets des procédés industriels mais aussi tous les déchets collectés par les entreprises spécialisées.

Nous nous appuyons  sur l’avis de spécialistes du traitement des déchets industriels et sur des témoignages de ceux qui ont eu à intervenir récemment sur ce crassier.

 L’exploitation à ciel ouvert libèrera des poussières (très fines) chargées de métaux lourds  (cadmium, molybdène, chrome, nickel, arsenic mercure, plomb, zinc…) dans une zone sensible du PPA (Plan de Protection de l’Atmosphère).

Présence dans les crassiers des boues de traitement des huiles de trempe et de rinçage, résidus de craquage de ces  huiles, pyralène (PCB), amiante….

Réactions chimiques au contact de l’air et de l’eau qui libèrent des cyanures, du chlore, des phénols

Nuisances liées au transport (plus de 20 camions de chantier public par jour pendant 15 ans…).

Un spécialiste expert nous a précisé que les précautions à prendre sont du même niveau que celle du désamiantage !

Ne sacrifions pas la santé des Appelous !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article