Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par union pour Firminy

Le débat a eu lieu….mais il y avait un absent sur le plateau de télévision, l’adjoint aux finances de Marc Petit, Jean Claude Reymond, présent à TL7,... mais interdit de studio d’enregistrement !
Mépris ou... « courage fuyons » ?

Dino Cinieri a montré que le Maire mentait aux appelous !

Vu à TL7
Après avoir démenti l’existence d’un rapport rétrospectif du Trésor Public… Marc Petit reconnait son existence, mais estime qu’il n’est pas achevé…
Il y a, dans ce rapport, dit-il, un paragraphe qui mérite d’être approfondi : le manque de recettes à hauteur de
2,3 millions d’euros sur un budget de lotissements très anciens depuis les années 80-90 (lotissement du bas de la côte, lotissement des Noyers et des Noisettes, lotissement du Gué et lotissement de Pinay 1).

Quel culot et quel manque de charité, pour ses colistiers actuels qui étaient, pour la plupart, élus entre 1995 à 2001, de prendre prétexte de cet état de fait déjà connu, pour ne pas remettre ce rapport !

Vu à TL7
Marc Petit a dû  le reconnaître : "la ville de Firminy est peu endettée : 692 euros / habitant pour une moyenne de 910 euros / habitant dans les villes de la même importance !"

 Il a dû le dire et André Reynard a montré comment ce maire manipule les Appelous avec des pourcentages faramineux…. (voir Petit problème de calcul ci après).

La CADA nous donne raison :
Le rapport doit être remis dès qu’il est communiqué au Maire, car il est, à cette date, considéré comme achevé !
Marc Petit a lu la phrase à TL7 et a oublié la suite… !
Vous avez dit étrange ? comme c'est étrange !
Nous vous donnons, en avant première, quelques passages de ce rapport qui confirment la bonne gestion et la bonne situation des finances de la ville.

Dino Cinieri a répondu aux urgences :
Désamiantage de la piscine, vidange du barrage, étanchéité des gymnases, remise aux normes des écoles, foyer rue de la Loire, réseau d’eau et d’assainissement, voieries…etc …
Tout en baissant les impôts et en limitant la dette de la ville.

Vous comprendrez pourquoi Marc Petit tarde à donner ce rapport à l’ensemble des élus et aux citoyens qui le demandent !
Les financements disponibles à taux fixe et bas sont à sa disposition : qu’il fasse ses preuves en investissant pour sauvegarder l’emploi des appelous et qu’il cesse de les matraquer avec la hausse des impôts, la suppression de 5% d’abattement général et la hausse des tarifs (+ 14,5% pour l’eau) et des loyers HLM.

Vu à TL7 et FR3
Marc Petit montre un document qui n’est pas le document distribué et discuté par les élus au Débat d’Orientation budgétaire en novembre 2007.

Vu à TL7
Sur le document d’analyse prospective Marc Petit a dû se rendre à l’évidence :
La dette réelle est égale à 6 millions d’euros !
C’est son document page 17 (Analyse prospective 2008 – 2014, bizarrement enlevée du site de la ville depuis peu...)
ah ben ça alors !

 Vu à TL7
Lorsque Marc Petit parle du prix de l’eau et du barrage cela devient trouble :
Le budget 2008,
(que nous avons voté en décembre 2007 !) , avait prévu une augmentation du prix de l’eau de 5 %, sans augmentation du prix de l’assainissement, comme les années précédentes pour payer la vidange du barrage des Plats, toujours repoussée et qui a coûté plus d’un million d’euros, pour payer les études pour réhabiliter le barrage et la rénovation du réseau qui fuit

Marc Petit a mené toute sa campagne en critiquant ces hausses de prix de l’eau, avec de belles courbes et lui il augmente de 14,5 % le prix de l’eau en 2009 tout en augmentant aussi l’assainissement et il voudrait que nous portions le chapeau !
Le budget de l’eau en 2008 a été équilibré, grâce à ses réserves.

Vu à la TL7
Marc Petit affirme que les choix techniques pour la réhabilitation du barrage n’ont pas été faits.
Il ment : le choix est celui d’un « barrage poids » qui remplacera un « barrage voûte ».
Ce qui ralentit ce dossier ce sont les positions différentes des membres de son équipe.

Dino Cinieri avait tout fait pour que le chantier commence en 2009, ce qui aurait permis de compléter le financement dans le cadre du plan de relance de l’Etat qui apporte déjà 2,8 millions d’euros auxquels il convient d’ajouter les départements de Loire et Haute Loire à hauteur de 700 000 euros.
L’Etat a fait savoir qu’il n’attendait plus que la décision de Marc Petit, président du syndicat des barrages.

Si l’on veut éviter des augmentations considérables du prix de l’eau dans l’avenir il faut ce barrage, sinon nous dépendrons du barrage de Lavalette et de la Stéphanoise des Eaux en cas de sécheresse ou d’incident sur le barrage de l’Echapre.

Vu à TL 7
Bravo !
Marc Petit a expliqué qu’il était plus efficace de cumuler les mandats pour obtenir des subventions pour notre ville.
Or il n’est ni présent à Métropole dans les commissions qui décident, ni au conseil général et c’est Dino Cinieri qui vient à la rescousse pour la Maison de la culture, pour le barrage, pour l’ANRU en intervenant au niveau de l’Etat avec son seul mandat de député et auprés  du Conseil général,(avec son suppléant Bernard Bonne Président du Conseil Général).
Comment être disponible pour les appelous si on cumule les mandats de maire, de conseiller général, de vice- président de St Etienne Métropole, de président du syndicat des barrages, de vice-président du syndicat intercommunal de la vallée de l’Ondaine, d’administrateur en chef de l’Hôpital, de l’Office HLM….

N’en jetez plus, la coupe est pleine, sans parler du cumul des indemnités qui le met, lui,  à l’abri de la crise.

Petit jeu : A vos crayons :
exercices de « mal de tête » :

1/ la ville a une dette de 10 euros par habitant, ce qui est très faible et cette dette passe à 100 euros par habitant ce qui reste encore très faible….
De combien cette dette à augmenté en valeur et en pourcentage ?

+ 90 euros en valeur
+ 900 %
Pour obtenir 100, il faut multiplier 10 par 1000 %


2/ Problème posé et résolu dans un tract de Marc Petit
Le taux de la taxe d’habitation a diminué de 14, 75 % à
12, 18 %, sous le mandat de Dino Cinieri, soit moins
 2,57 %.
L’Etat a revalorisé les bases de 11,5%.
De combien la taxe d’habitation a-telle diminué ou augmenté pour le contribuable ?

Réponse de Marc Petit enseignant d’économie à temps perdu :
La taxe d’habitation a augmenté de 8,93 % !
Cherchez la manipulation.

La taxe d’habitation payée par le contribuable a diminuée d’un peu plus de 17,5 %.
En tenant compte de la revalorisation des bases, la taxe a diminuée de 7 %.

3/L’élève Jean Claude, encouragé par son professeur Marc fait le calcul suivant :
La ville a, au 31 décembre 2007, un excédent de 8,5 millions d’euros.
La ville a souscrit des emprunts de trésorerie
(dit révolving) à hauteur de 7,233 millions d’euros,
non consommés, et un emprunt classique de 5,43 millions d’euros, non consommé et placé.
L’encours total de la dette est de 13, 5 millions d’euros.

Quelle est la situation réelle de la ville quant à son excédent ?
Réponse de l’élève Jean Claude félicité par son professeur Marc :
 « la ville a, en réalité, un déficit de 1,5 millions d’euros »

Réponse du Trésor public: La dette réelle de la ville est de 6 ,267 millions d’euros (13,5 –7,233).
On enlève les lignes de trésorerie dont les sommes sont consommées et remboursées dans l’année.
Si on enlève à 8,5 millions d’excédent ces 6,267 millions, toute dette est supprimée
!


On obtient +2,233 millions d’euros, tout en indiquant, ce qui désole Marc, le prof, que l’emprunt de 5,43 est disponible et placé sur un compte à terme :
Donc c’est bien un excédent de 7,663 millions d’euros si on enlève la dette qui reste des années précédentes au 8,5 millions d’euros.

 Remarque du correcteur : »
l’élève Dino a bien anticipé en assurant à sa commune des lignes de trésorerie à taux fixes et très bas (2% et 4 %).
Si les banques ont prêté en toute confiance à l’automne 2007, c’est que la situation de la ville était très bonne (3 étoiles).
En prévoyant un emprunt de 5,43 à 4 % pour investir, sans augmenter les impôts, l’élève sait faire car il gère en bon père de famille comme le veut la loi ! »



Commenter cet article

zmydziera alain 15/02/2009 10:14

d'âpres de cette conjoncture cinierie cet très bien défendu de la situation financière de notre ville
petit un gros menteur manipulateur fabulateur de son personnage dont son sourire mesquin envers cinierie il était très anxieux sur tl7 pas très bien dans sa tète double jeu son adjoint dehors c'est vraiment une honte faire le beau devant la camera je suis le grand maitre de Firminy
le plus fort plutôt le plus nul de toute les facettes j'ai demander le document financière a petit
aucune réponse faut être communiste pour l'avoir disant je suis a l'écoute des appelous archi faux le plus grand menteur

MR jacquet 14/02/2009 23:51

pourquoi ne pas demander sa démission?

BOURRAT MAURICE 14/02/2009 23:17

Chers amis,
Quelle précision dans vos chiffres. Il serait fortement souhaitable que le maire et ses amis suivent des cours de comptablité car vous êtes très précis. Quand les socialistes consultent votre blog ils doivent avoir les cheveux tout droit sur leur tête s'ils en ont car ils vont vite les perdre gràce à leur patron.
Amitiés
Maurice